Tous les textes des 3R

Santé

Bovins à viande | Santé animale

WelHBeeF. La préparation des broutards à la vente : une solution pour diminuer les troubles respiratoires dans les ateliers d’engraissement ?

VANBERGUE E. (1), ASSIE S. (2), MOUNAIX B. (1), GUIADEUR M. (1), AUPIAIS A. (1), CEBRON N. (3), MEYER G. (3), PHILIBERT A. (1), MAILLARD R. (3), FOUCRAS G. (3)

(1) Institut de l’élevage, 149 rue de Bercy, 75595 PARIS Cedex 12
(2) INRA UMR BioEpAR, ONIRIS, Site Chantrerie, 44307 NANTES Cedex
(3) IHAP, Université de Toulouse, INRA, ENVT, Toulouse, France

RESUME
La préparation des jeunes bovins (JB) à la vente est considérée comme une conduite prometteuse pour diminuer la fréquence des troubles respiratoires dans les ateliers d’engraissement. Une étude de type cas/témoin a été mise en place dans neuf élevages-naisseurs et quatre ateliers d’engraissement pour comparer des JB préparés (PREP) à des JB témoins (TEM) dans le contexte français. Le protocole de préparation utilisé comportait : i) un sevrage 50 j avant le départ vers le centre de rassemblement, ii) un renforcement de l’immunité par une vaccination trivalente (VRSB, BPI3, Mannheimia haemolytica) et une alimentation équilibrée avec un apport d’oligo-éléments (Cuivre, Zinc, Sélénium), et iii) une habituation à la stabulation. Contrairement à ce qui était attendu, l’incidence des troubles respiratoires et les scores lésionnels pulmonaires sont supérieurs dans le lot PREP comparé au lot TEM. Ces résultats sont expliqués par le contexte sanitaire dans les ateliers d’engrais, et surtout les conditions d’hébergement dans les élevages naisseurs, ainsi que par la variabilité de la compétence immunitaire individuelle, en lien avec le statut vaccinal préalable. La diversité des agents pathogènes détectés (BCoV, Pasteurella multocida…) coïncide assez peu avec les valences vaccinales. De plus, l’incidence des troubles respiratoires était supérieure dans le lot PREP, dans certains ateliers naisseurs à cause de conditions d’hébergement inadaptées. Enfin, une variabilité individuelle de la compétence immunitaire entre JB a été observée en lien avec le statut vaccinal. Dans un contexte de réduction de l’usage des antibiotiques, cette étude identifie des points critiques pour la préparation des JB en matière de prévention des maladies respiratoires des bovins et met en exergue la nécesaire prise en compte des conditions d’élevage et de filière.

Bovins à viande | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière