Tous les textes des 3R

Santé

Parasitisme | Pâturage | Petits ruminants | Ruminants (général) | Santé animale

Perceptions des éleveurs de petits ruminants sur la gestion du parasitisme gastro-intestinal par le pâturage des plantes à métabolites secondaires bioactifs

VERSAVAUD C. (1), CARAMELLE-HOLTZ E. (1), MIQUEL M. (2), JOUSSEINS C. (1), GAUTIER D. (3)

(1) Institut de l’Elevage, Campus INRA, Chemin de Borde Rouge, 31320 Auzeville-Tolosane

(2) Institut de l’Elevage, 9 Allée Pierre de Fermat, 63170 Aubière

(3) Institut de l’Elevage, Ferme Expérimentale ovine du Mourier, 87800 St Priest-Ligoure

INTRODUCTION
Gérer le parasitisme en élevage de petits ruminants à l’herbe est difficile. Depuis plusieurs décennies, les éleveurs utilisent majoritairement des molécules chimiques à activité antihelminthique. L’emploi de ces produits selon des modalités peu précises et souvent intensives a conduit au développement de souches de parasites résistants. Pour faire face aux éventuelles impasses thérapeutiques, la pâture de plantes riches en métabolismes secondaires bioactifs (MSB) est envisagée comme une piste prometteuse. Dans le cadre du projet FASTOChe*, en parallèle d’essais en stations expérimentales, les motivations, freins et attentes des éleveurs autour du pâturage de ces espèces ont été étudiés.

Parasitisme | Pâturage | Petits ruminants | Ruminants (général) | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière