Tous les textes des 3R

Santé

Caprins | Fourrage | Parasitisme | Santé animale

Effets sur le niveau d’OPG d’un régime de foin de sainfoin distribué à des chèvres laitières naturellement infestées par des strongles gastro-intestinaux

CAILLAT H. (1), KOCKEN T. (1), KETAVONG S. (2), RANGER B. (1), PARAUD C. (3), HOSTE H. (2)

(1) INRAE, Fourrages Ruminants et Environnement, F-86600 LUSIGNAN, France - DOI : 10.15454/1.5572219564109097E12

(2) INRAE ENVT, Interactions Hôte Agents Pathogènes, F-31076 TOULOUSE, France

(3) ANSES, laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort, F-79000 NIORT, France

INTRODUCTION
Le développement de systèmes d’élevage herbagers et agro-pastoraux est un axe prioritaire pour la pérennisation des exploitations laitières caprines. En revanche une plus grande utilisation d’herbe par le pâturage implique quasi systématiquement une infestation des animaux par des nématodes du tube digestif. Le Sainfoin, appartient à ces plantes fourragères riches en « métabolites secondaires bioactifs » tels que les tanins condensés présentant des propriétés anthelminthiques (Hoste et al., 2015). La valorisation de cette plante représente une alternative face au développement des résistances anthelminthiques (Paraud et al., 2009.). L’objet de cette étude était de mesurer l’effet sur le niveau d’excrétion d’oeufs par gramme de fécès de strongles gastro-intestinaux (OPG) d’une consommation de foin de sainfoin en fin de saison de pâturage par des chèvres laitières infestées naturellement.

Caprins | Fourrage | Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière