Tous les textes des 3R

Compétitivité et Attractivité des filières d’élevage de viande et lait

Caprins | Compétitivité des filières | Pâturage

L’herbe : un atout pour les élevages caprins laitiers en France

CAILLAT H. (1), BARRE P. (2), BOSSIS N. (3), DELAGARDE R. (4), DISENHAUS C. (4), FERLAY A. (5), GABORIT P. (6), GIGER-REVERDIN S. (7), INDA D. (8) (10), JACQUOT A.L. (4), JENOT F. (9), JOST J. (3), LEROUX B. (10), PUILLET L. (7), WIMMER E. (11), VERDIER G. (12)

(1) INRAE, UE FERLus, Les Verrines, F-86600 Lusignan, France

(2) INRAE, UR P3F, Le Chêne, F-86600 Lusignan, France

(3) Institut de l’Elevage, CS 45002, F-86550 Mignaloux-Beauvoir, France

(4) INRAE Institut Agro, UMR PEGASE, 16 Le Clos, F-35590 Saint-Gilles, France

(5) INRAE, Université Clermont Auvergne, VetAgro Sup, UMR Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(6) ACTALIA Produits laitiers, Avenue François Mitterrand BP49, F-17700 Surgères, France

(7) INRAE AgroParisTech, Université Paris-Saclay, UMR MoSAR, 16, Rue Claude Bernard, F-75231 Paris, France

(8) Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux, 3 ter Place de la Victoire, F-33076 Bordeaux, France

(9) Chevriers Nouvelle-Aquitaine-Vendée, 12 bis rue Saint Pierre, F-79500 Melle, France

(10) Université de Poitiers, GRESCO, 8 rue René Descartes, F-86000 Poitiers, France

(11) EPLFPEA Terres et Paysages Sud Deux-Sèvres, Route de la Roche, BP 70013, F-79500 Melle, France

(12) Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre de Poitou-Charentes et Pays-de-la Loire, CS 45002, F-86550 Mignaloux-Beauvoir, France

RESUME
Un des enjeux de la filière caprine française est de mettre au point, promouvoir et accompagner le développement de systèmes de production durables. Les exploitations caprines françaises sont de fortes utilisatrices d’herbe, valorisée principalement sous forme de foin mais l’autonomie alimentaire de ces exploitations reste relativement faible (61 % en moyenne). Pour maintenir une filière de production de lait de chèvre en phase avec les attentes des consommateurs, les pratiques d’élevages caprins doivent rester en adéquation avec la bonne image de leurs produits. Nos travaux ont montré l’intérêt des systèmes herbagers et des différents modes de valorisation de l’herbe pour réduire le coût alimentaire, ainsi que l’empreinte environnementale pour des conduites basées sur le pâturage et le pastoralisme. Cependant, dans le Grand Ouest, principal bassin de production de lait livré, nous avons pu constater des perceptions divergentes concernant la place de l’herbe dans leur alimentation. Pour accompagner cette transition et améliorer la compétitivité, de nouvelles connaissances ont été acquises au cours de ces 5 dernières années, en particulier sur l’ingestion de la chèvre au pâturage ou l’ingestion de foin séché en grange. Des suivis réalisés en fermes ont permis d’améliorer les connaissances sur l’utilisation et la valorisation des prairies multi-espèces par les chèvres, et ont confirmé l’intérêt des régimes à base d’herbe pâturée ou de foin pour améliorer les qualités nutritionnelles des laits et des fromages de chèvre. L’utilisation et la valorisation des prairies constituent un potentiel de développement durable des systèmes laitiers caprins en France pour pérenniser l’élevage de chèvres et la production de leurs fromages. Pour relever ce défi, les acteurs de la filière caprine ont développé de nouveaux outils pour accompagner les éleveurs et les techniciens et se sont structurés au sein d’une nouvelle unité mixte technologique (Systèmes Caprins Durables De Demain - SC3D), labélisée en 2019 pour 5 ans, pour aller vers des conduites et des systèmes durables, plus résilients aux aléas, tout particulièrement dans un contexte de changement climatique.

Caprins | Compétitivité des filières | Pâturage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière