Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Santé animale

Risque potentiel de contamination des laits par Listeria selon l’alimentation des vaches laitières.

A. HAUWUY (1), A. MARTINOD (2), J.F. CHAMBA (3)

(1) SUACI-GIS Alpes du Nord, 11 rue Métropole, F - 73000 Chambéry

(2) SITS, 52 avenue des Iles, F - 74994 Annecy Cedex 9

(3) ITFF, Pré Germain, BP 30, F - 74801 La Roche sur Foron

INRODUCTION

Les Listeria sont des bactéries présentes en faible quantité dans l’environnement, en particulier dans la terre et les fourrages verts. L’une d’entre elles, Listeria monocytogenes (Lm), est potentiellement pathogène. Parmi les facteurs de risque de contamination du lait par Listeria, le mode de conservation du fourrage et la contamination des bouses semblent importants. En effet, la survie et le développement de la bactérie sont liés à l’humidité et à l’acidité du fourrage et la contamination du lait est le plus souvent d’origine fécale (Laithier et al., 2000). Dans les départements savoyards, une part non négligeable du fourrage est conservée sous forme d’ensilage d’épis de maïs (EEM), dont la teneur en matière sèche et l’acidité diffèrent notablement des ensilages de maïs en plantes entières. L’objectif de l’étude était de comparer le risque de contamination des laits par Listeria, selon la nature des fourrages (EEM vs foin) et, pour l’EEM, selon les pratiques des producteurs.

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière