Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Mise en évidence d’une isoforme de chaîne lourde de myosine particulière dans les muscles de certains taurillons de race Blonde d’Aquitaine.

B. PICARD (1), C. JURIE (1), I. CASSAR-MALEK, (1), C. BARBOIRON (1), A. DELAVAUD (1), L. GIRAUDEAU (2), H. JACOB (3)

(1) INRA Theix, Unité de Recherches sur les Herbivores, 63 122 Saint-Genès Champanelle

(2) UPRA Blonde d’Aquitaine, Maison de l’Agriculture, BP 45, 47 002 Agen Cedex

(3) MIDATEST, Les Nauzes, 81 580 Soual

INTRODUCTION

La race Blonde d’Aquitaine est en pleine expansion, en France hors de son bassin d’origine et à l’étranger. Cette race qui montre de bonnes aptitudes bouchères est la troisième race à viande française. Jusqu’à présent elle a fait l’objet de très peu d’études scientifiques. L’objectif de cette étude conduite en collaboration entre MIDATEST, l’UPRA Blonde d’Aquitaine et l’INRA était d’une part de connaître de façon objective les caractéristiques musculaires de cette race et de mieux comprendre les éléments qui fondent son intérêt pour la filière, et d’autre part d’identifier des marqueurs génétiques influençant la qualité de la viande.

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière