Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Ensilage | Fourrage | Ruminants (général)

Influence du mode de conservation du maïs fourrage et du mode de conditionnement des échantillons sur la dégradabilité ruminale de l’amidon mesurée in sacco

PEYRAT J. (1,2), WATREMEZ E. (1), LE MORVAN A. (1), FÉRARD A. (2), CABON G. (2), PROTIN P-V. (2), NOZIÈRE P. (1), BAUMONT R. (1)

(1) INRA, UMR1213 Herbivores, site de Theix, F-63122 Saint-Genès
Champanelle, France

(2) ARVALIS-Institut du Végétal, station expérimentale de la Jaillière, F-44370 La Chapelle Saint Sauveur, France

INTRODUCTION

Pour améliorer le rationnement des animaux recevant de
l’ensilage de maïs, il est nécessaire de mieux caractériser les
variations du niveau et de la vitesse de dégradation dans le
rumen de la fraction amidon de ce fourrage. La mesure de la
dégradation ruminale par la méthode in sacco est la méthode
de référence (Michalet-Doreau et al, 1987), mais les
conditions de son utilisation pour évaluer la dégradabilité de
l’amidon du maïs fourrage ne sont pas standardisées. En
particulier, peut-on utiliser des échantillons de maïs en vert
pour estimer la dégradabilité de l’amidon de l’ensilage ? Quel
est le mode de conditionnement (séchage, broyage) le mieux
adapté ? Autant de questions non résolues auxquelles cette
étude voulait répondre.

Alimentation | Ensilage | Fourrage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière