Tous les textes des 3R

Élevage de précision et numérique

Caprins | Elevage de précision | Phenotypage

Phénotypage fin de la composition corporelle : calibration et comparaison directe de huit méthodes chez la chèvre laitière*

LERCH S. (1), DE LA TORRE A. (2), HUAU C. (3), MONZIOLS M. (4), XAVIER C.(1,5), LOUIS L. (6), LE COZLER Y. (5), FAVERDIN P. (5), LAMBERTON P. (5), CONSTANT I. (2), TOURRET M. (2), CHERY I. (7), HEIMO D. (1), LONCKE C. (8), SCHMIDELY P. (8), PIRES J. (2)

(1) Agroscope, Groupe de Recherche Ruminants, Route de la Tioleyre 4, 1725 Posieux, Suisse

(2) INRAE, Université Clermont Auvergne, Vetagro Sup, UMR Herbivores, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(3) UMR GenPhySE, Université de Toulouse, INRAE, ENVT, 31326 Castanet-Tolosan, France

(4) IFIP institut du porc, 35650 Le Rheu, France

(5) PEGASE, INRAE, Institut Agro, 35590 Saint Gilles, France

(6) Université de Lorraine, AgroParisTech, INRAE, SILVA, 54000 Nancy, France

(7) IPHC, CNRS, Université de Strasbourg, 67037 Strasbourg, France

(8) Université Paris-Saclay, INRAE, AgroParisTech, UMR Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, 75005 Paris France

*A la mémoire de François Bocquier.

RESUME
Huit méthodes ont été comparées pour phénotyper la composition corporelle chez 20 chèvres laitières :
la note d’état corporel (NEC), l’imagerie 3D pour estimer la NEC et reconstituer le corps entier, l’échographie, la
tomodensitométrie (CT), le diamètre des adipocytes, l’espace de diffusion de l’eau deutérée (EDD2O) et
l’impédancemétrie. Les différentes variables issues des méthodes testées ont été incluses dans des régressions
linéaires pour déterminer la composition chimique du corps vide mesurée après abattage. Les équations les plus
précises pour l’estimation de la masse de lipides combinent le poids vif et i) le poids total et le diamètre des
adipocytes du tissu adipeux périrénal (R² = 0,95), ii) le volume des tissus gras mesuré par CT (R² = 0,92) ou iii)
l’EDD2O (R² = 0,91). Les meilleures équations d’estimation de la masse de protéines incluent le poids vif et
l’EDD2O (R² = 0,97) ou la NEC sternale (R² = 0,95). L’imagerie 3D corps entier et les mesures échographiques ne
semblent pas être de bons estimateurs de la composition corporelle (R² ≤ 0.40).

Caprins | Elevage de précision | Phenotypage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière