Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Environnement | Systèmes d’élevage

Evaluation technico-économique et environnementale de deux systèmes bovins viande « naisseurs herbagers », différenciés par leur période de vêlages

DOUHAY J. (1), RENON J. (2), LAHEMADE T. (3), VELGHE M. (4)

(1) Institut de l’Elevage, Ferme expérimentale de Jalogny, 71250 Jalogny, France
(2) Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, 71250 Jalogny, France
(3) Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, 71120 Charolles, France
(4) Institut de l’Elevage, 87060 Limoges, France

RESUME
Dans un contexte de recherche de durabilité des systèmes d’élevage et d’adéquation des produits à la demande de la filière, les systèmes allaitants doivent relever des défis techniques, économiques et environnementaux. L’objectif de notre étude a été de comparer le fonctionnement de deux systèmes allaitants naisseurs herbagers de dimensions similaires, construits autour de stratégies zootechniques et fourragères contrastées, capables d’approvisionner la filière en mâles maigres pendant le creux de production estival. Le système A était basé sur des vêlages d’automne et visait à sécuriser les stocks fourragers en quantité et en qualité afin de répondre aux besoins élevés des animaux en hiver. Le système P était basé sur des vêlages de fin d’hiver et visait à faire coïncider au mieux les besoins des animaux au cycle de l’herbe. Des mesures ont été réalisées entre 2012 et 2017 à la ferme expérimentale de Jalogny en Saône-et-Loire afin de suivre les performances de production dans le temps et d’évaluer les résultats économiques et les impacts environnementaux de ces deux systèmes. Les niveaux de production de viande vive sont maîtrisés en moyenne 6 ans dans les deux systèmes : 288 kg (système A) et 277 kg de viande vive/UGB (système P). Bien en phase avec le cycle de l’herbe et plus économe en charges, le système P reste plus performant économiquement : + 41 €/UGB, + 104 €/vêlage par rapport au système A. Les deux systèmes approvisionnent la filière en mâles maigres en début d’été mais avec des animaux d’âges différents. Le système A permet de commercialiser des animaux plus jeunes mais nécessite une conduite alimentaire plus soutenue des vaches et des veaux avant sevrage et de bien maîtriser la phase de reproduction. Les performances environnementales de ces deux systèmes sont bonnes : avec un fort pouvoir de stockage du carbone permis par leur caractère herbager, les systèmes compensent leurs émissions gazeuses à hauteur de 40 %. Ce bilan nous invite aussi à investiguer divers leviers d’action au niveau des systèmes fourragers afin de renforcer leur autonomie et leur adaptation au réchauffement climatique.

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Environnement | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière