Tous les textes des 3R

Reconception des systèmes d’élevage

Adaptation | Reconception des systèmes d’élevage | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

Renforcer les capacités d’adaptation des systèmes d’élevage de ruminants : Cadres théoriques, leviers d’action et démarche d’accompagnement

RIGOLOT C. (1), MARTIN G. (2), DEDIEU B. (3)

(1) UMR Territoires, Université Clermont Auvergne, INRA, AgroParisTech, Irstea, VetAgroSup, Theix 63122 Saint Genès Champanelle

(2) UMR AGIR, Université de Toulouse, INRA, INPT, INP-EI PURPAN, ENSFEA, 31320 Castanet-Tolosan

(3) INRA département Sciences pour l’Action et le Développement, Theix 63122 Saint Genès Champanelle

RESUME

Dans le contexte de changement global, face à une augmentation des aléas et des extrêmes en fréquence et en amplitude, les systèmes d’élevage sont tenus de renforcer leurs capacités d’adaptation. Pour comprendre ces capacités et accompagner leur développement en situation d’action, nous dressons un panorama des cadres théoriques et des leviers d’action recensés dans la littérature, puis proposons une démarche d’accompagnement ciblée. L’analyse des capacités d’adaptation nécessite d’adopter une approche systémique intégrant dimensions techniques et humaines, en considérant des moteurs de changements internes (notamment liés à la famille) et relevant des dynamiques territoriales locales. Les concepts de l’analyse dynamique des systèmes (résilience, flexibilité, vulnérabilité) constituent des cadres structurants pour analyser ces capacités. Appliqués en élevages, ces concepts ont permis de mettre en évidence les logiques d’actions des éleveurs sur le long terme, qui balisent le type de leviers d’adaptation pouvant être mobilisés. Les leviers d’adaptation techniques, réactifs ou proactifs, relèvent de trois principes : i) Accroissement des marges de manoeuvre ; ii) Diversification ; iii) Management adaptatif. Ces trois principes peuvent être déclinés au niveau du troupeau, des ressources et de l’éleveur. Les leviers externes associés aux réseaux et à l’action collective sont également essentiels. Par ailleurs, dans le contexte du changement global, il est important de considérer des adaptations transformationnelles bouleversant la localisation des activités d’élevage, ou les objectifs attribués à cette activité. Pour faciliter la mise en oeuvre de ces leviers d’adaptation, une démarche d’accompagnement en quatre étapes est proposée : i) Prendre conscience de son exposition aux aléas et l’intégrer à ses réflexions stratégiques ; ii) Comprendre sa sensibilité ; iii) Se projeter en concevant des scénarios d’alternatives ; iv) Mettre en oeuvre ces alternatives, les suivre, et les évaluer. Chaque étape est associée à des outils et dispositifs spécifiques, comme des indicateurs, des focus group, des visites en fermes et des outils de diagnostic ou dédiés à l’adaptation. Cette démarche constitue une étape vers une prise en compte plus systématique des enjeux d’adaptations dans le développement de l’élevage. Une perspective importante est sa mise à l’épreuve pour l’accompagnement des adaptations transformationnelles.

Adaptation | Reconception des systèmes d’élevage | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière