Tous les textes des 3R

Reconception des systèmes d’élevage

Prairies | Reconception des systèmes d’élevage | Systèmes d’élevage

Intérêts des PFV Capflor® pour optimiser les systèmes herbagers du sud-ouest

GOUTIERS V. (1), AUGUY C. (2), VIAL M. (3)

(1) (1) INRA - INPT-ENSAT - INPT-EI-Purpan, UMR 1248 AGIR AGroécologie, Innovations, teRritoires. Centre de recherche Occitanie-Toulouse, Chemin de Borde-rouge, 31326 Castanet-Tolosan, France

(2) (2) Chambre d’agriculture du Tarn, antenne de Castres, Le Causse Espace Ressources, 81100 CASTRES, France

(3) (3) Association pour la Promotion de l’Agriculture Biologique en Aveyron, Carrefour de l’agriculture, 12000 RODEZ, France

INTRODUCTION

Les systèmes fourragers du sud-ouest sont de plus en plus exposés aux aléas climatiques (Lelièvre et al., 2008). Dans les zones de plaine, le déficit hydrique estival entraîne un arrêt de la croissance des prairies obligeant les éleveurs à consommer leurs stocks. En zones de moyenne montagne arrosée, la courte période végétative et les conditions météorologiques du printemps limitent la qualité des fourrages produits. Dans le même temps, les exploitations sont exposées à la flambée des prix des correcteurs azotés et des concentrés. Pour répondre à ces enjeux et améliorer leur autonomie, les exploitations d’élevage doivent envisager l’utilisation de nouvelles ressources fourragères. Parmi celles-ci, les Prairies à Flore Variée (PFV) Capflor® (Goutiers, et al., 2016) semblent prometteuses. Afin d’évaluer l’intérêt de ce type de ressource, nous avons caractérisé le comportement et la valeur des PFV Capflor dans des situations représentatives du sud-ouest.

Prairies | Reconception des systèmes d’élevage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière