Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Reproduction

Performances de reproduction des vaches Santa Gertrudis en élevage extensif de type ranch au Maroc.

HADDADA B. (1), PONTER A.A., GRIMARD B., MIALOT J.P. (2)

(1) Institut Agro-vétérinaire Hassan II, Reproduction animaie, BP 6202 Rabat instituts (Maroc)

(2) Ecole vétérinaire d’Alfort, Unité Biol. de la Reproduction, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex (France)

RESUME

Des vaches de race Santa Gertrudis ont été importées des USA au Maroc en 1969 et actuellement les résultats d’un ranch de 2 400 femelles sont régulièrement suivis. La saison de vêlage s’étend d’octobre en mars. La monte naturelle s’effectue avec 1 taureau pour 30 vaches et un taux de fertilité moyen de 70 % ; les génisses sont mises à la reproduction à un âge moyen de 24 mois et un poids supérieur à 270 kg. Les poids moyens sont à la naissance de 28,4 +/- 5,O kg, au sevrage de 160,2 +/- 18,5 kg et à 205 jours de 176,7 +/- 17,2 kg. Le taux de réforme est de 15 %. Dans le cadre d’un programme de coopération franco-marocain, des études visant à la maîtrise de la reproduction ont été menées pendant 3 ans. Les relations nutrition-reproduction devront être étudiées à plus grande échelle sur un échantillon de 56 vaches, les résultats indiquent qu’une faible glycémie et un taux élevé d’acide gras non estérifiés tendent à être associés à de
mauvaises performances de reproduction. La pratique d’un sevrage précoce entre 96 et 120 jours permet l’obtention d’un taux de gestation optimal lorsque le vêlage à lieu précocement. Un traitement d’induction et de synchronisation des chaleurs améliore le taux de gestation des vaches vêlées tardivement, pour obtenir des résultats identiques à ceux des vaches vêlées en début de saison.

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière