Tous les textes des 3R

Reproduction

Alimentation | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Reproduction

Synchronisation des chaleurs et statut énergétique des vaches Santa Gertrudis lors de vêlage tardif au Maroc.

HADDADA B. (1), GRIMARD B. (2), PONTER A. (2). DELETANG F. (3), MIALOT J.P. (2)

(1) Institut Agro-vétérinaire Hassan II, Reproduction animale, BP 6202 Rabat Instituts (Maroc)

(2) Ecole vétérinaire d’Alfort, U. Biologie de la Reproduction, 7 av, du Gal. De Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex (France)

(3) CEVA Santé Animale, Zl La Ballastière, BP 126, 33501 Libourne Cedex (France).

INTRODUCTION

Dans les conditions de I’élevage extensif en ranch au Maroc, l’alimentation repose à plus de 95 % sur Ies ressources du parcours. Les variations saisonnières du disponible alimentaire imposent que la période de mise à la reproduction soit comprise entre janvier et début juin (Haddada, 1993). Lorsque les animaux vêlent tard en saison, mars-avril, le taux de reprise de la cyclicité avant la période de sécheresse est très faible et un pourcentage élevé de ces animaux perd une saison de reproduction. L’objectif de cet essai consiste d’une part à déterminer si une induction et une synchronisation des chaleurs permettent d’améliorer la fertilité des vaches vêlant tardivement et d’autre part à connaître les facteurs de variation de la fertilité.

Alimentation | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière