Tous les textes des 3R

Reproduction

L’extrait acétonique de Spirulina platensis améliore la qualité de la semence congelée dans un dilueur Tris-jaune d’oeuf chez le bélier de race Sardi

BENMOULA A. (1), RAHIM A. (1), CHENTOUF M. (2), RAES M. (3), KIRSCHVINK N. (3), El AMIRI B. (1)

(1) INRA, Centre Régional de Settat, BP= 589, 26000, Settat, Maroc

(2) INRA, Centre Régional de Tanger

(3) Université de Namur, Belgique

INTRODUCTION
Avec 13 % de l’effectif du cheptel national, la race Sardi occupe une place de choix dans l’élevage ovin au Maroc. Elle est très appréciée à l’échelle nationale et le mâle est très recherché pour les fêtes du sacrifice du mouton (Aïd Al Adha) et les fêtes familiales. C’est une race rustique et bien adaptée aux parcours pauvres des plateaux de l’Ouest et au Centre du Maroc. L’environnement fragile sur lequel vit cette race impose à réfléchir dès à présent à sa cryoconservation. Le matériel génétique le plus facile à collecter et à conserver à long terme est la semence de bélier. Cependant, le processus de congélation et de décongélation entraîne des dommages importants au niveau des cellules spermatiques. Parmi ces dégâts on cite principalement la peroxydation lipidique. En effet ce processus entraîne une détérioration de la qualité de la semence due à une production excessive de radicaux libres (Silva et al., 2011). Pour corriger de tels dégâts, plusieurs études ont utilisé des produits naturels. L’objectif de ce travail est d’étudier l’effet de l’ajout d’extrait acétonique de Spirulina platensis (EASP) (ou Arthrospira platensis, une espèce de cyanobactéries) à 3 % sur l’atténuation des effets délétères de la cryoconservation sur la qualité de la semence du bélier Sardi.

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière