Tous les textes des 3R

Bilan Carbone

Alimentation | Bovins à viande | Environnement

Comparaison des impacts environnementaux d’un système d’engraissement de taurillons utilisant une ration riche en fibres ou une ration riche en amidon et lipides

NGUYEN T.T.H. (1, 2, 3), EUGENE M. (1), van der WERF H.M.G. (2), CHESNEAU G. (3), MIALON M.M. (1), DOREAU M. (1)

(1) INRA, UR1213 Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) INRA, UMR1069 Sols Agro et hydroSystèmes Spatialisation (SAS), F-35000 Rennes cedex, France

(3) VALOREX, La Messayais, 35210 Combourtillé, France

INTRODUCTION

La réduction des impacts environnementaux de l’élevage peut entre autres être obtenue en agissant sur l’alimentation. Ainsi, chez des taurillons à l’engraissement recevant des rations très concentrées, la production de méthane (CH4) entérique, exprimée en g par kg de gain de poids vif, a été réduite de 23% avec une ration à base de céréales enrichie en graine de lin extrudée par rapport à une ration à base de coproduits riches en parois (Eugène et al., 2010). L’objectif de cette étude est de comparer les impacts environnementaux, en particulier les émissions de gaz à effet de serre (GES), de ces deux rations distribuées à des taurillons en utilisant l’analyse du cycle de vie.

Alimentation | Bovins à viande | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière