Tous les textes des 3R

Elevage et environnement

Environnement | Pâturage | Ruminants (général)

Conception d’un mode de pâturage écologique favorisant la biodiversité et s’insérant dans les pratiques de gestion des éleveurs

FARRUGGIA A. (1), DUVAL C. (1), DUMONT B. (1), LEROY T. (2), GAREL J-P. (3)

(1) INRA, Unité de recherches sur les herbivores, Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, Château de Montlosier, 63970 Aydat

(3) INRA, Unité expérimentale de Marcenat, 15190 Marcenat

INTRODUCTION

Un des leviers préconisés par les gestionnaires d’espaces naturels pour augmenter le niveau de biodiversité des prairies pâturées consiste à jouer sur les périodes de pâturage et en particulier à sortir les animaux de la parcelle pendant la période principale de floraison des espèces végétales. L’application de cette recommandation permet aux espèces végétales d’accomplir leur cycle de reproduction sexuée et offre aux insectes des abris et un habitat de qualité ainsi qu’une nourriture abondante. En revanche, elle oblige l’éleveur à trouver temporairement d’autres surfaces pour faire pâturer ses animaux. Pour tenter de concilier ces objectifs de biodiversité élevée avec les pratiques des éleveurs, nous avons conçu, en concertation avec le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, un mode de pâturage tournant dit « écologique ». Une expérimentation mise en place durant deux années (2005 et 2006) sur le domaine expérimental INRA de Marcenat (15) a permis d’en évaluer la faisabilité et de quantifier son impact sur la biodiversité.

Environnement | Pâturage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière