Tous les textes des 3R

Elevage et environnement

Environnement | Ovins à viande

Bilan énergétique en système polyculture élevage ovin viande : quelles adaptations possibles pour son amélioration ?

BENOIT M., GODARD A., LAIGNEL G.

Unité Économie de l’Élevage INRA Theix 63122 Saint Genès-Champanelle

INTRODUCTION

L’évaluation de l’intérêt des systèmes d’élevage se réfère aujourd’hui le plus souvent, en parallèle aux résultats technico-économiques, à des éléments de diagnostic d’impact environnemental dont celui établi par le bilan énergétique. Ce dernier est fondé sur la capacité de l’exploitation à produire le maximum d’énergie sous forme de produits agricoles, avec un recours minimum aux énergies non renouvelables. Cette approche se positionne dans le contexte de la raréfaction des ressources énergétiques fossiles et de leur prix croissant, et dans le cadre du réchauffement climatique.

L’efficacité énergétique des systèmes de polyculture élevage ovin est directement liée à l’achat de l’aliment du troupeau, à la fertilisation et au fuel (Benoit 2005, Solagro 2005). En se basant sur un système ovin représentatif d’une zone de plaine, nous évaluons les gains potentiels d’efficacité énergétique et leurs impacts économiques, par trois adaptations successives : obtention d’une autonomie alimentaire totale, substitution de la fertilisation azotée par des légumineuses, production d’agro-carburant (colza) à hauteur de 30 ou 100 % des besoins.

Environnement | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière