Tous les textes des 3R

Santé

Alimentation | Bovins laitiers | Santé animale

Les métabolites du lait comme indicateurs non invasifs du statut nutritionnel chez les vaches Holstein et Montbéliarde en milieu de lactation

BILLA P.A. (1), FAULCONNIER Y. (1), LARSEN T. (2), LEROUX C. (1), PIRES J. (1)

(1) INRA, UR1213 herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) Dept. of Animal Science, Aarhus University, DK-8830 Tjele, Danemark

INTRODUCTION

La restriction alimentaire est souvent utilisée comme modèle expérimental afin d’induire un bilan énergétique (BE) négatif et ainsi mimer en partie le déficit observée en début de lactation chez la vache laitière. Des études antérieures ont montré que la composition du régime alimentaire et l’ingestion volontaire d’aliments peuvent moduler les concentrations de certains métabolites dans le lait (Larsen et al., 2016). Notre objectif est d’étudier l’effet d’une réduction des apports en nutriments sur les concentrations en métabolites du lait des vaches Holstein (HO) et Montbéliarde (MO) en milieu de lactation pour évaluer leur pertinence en tant que biomarqueurs du statut nutritionnel.

Alimentation | Bovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière