Tous les textes des 3R

Agrandissement des troupeaux : adaptation des pratiques

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Economie | Systèmes d’élevage

Performances technico-économiques pour les grands troupeaux bovins allaitants : le cas du Charolais.

P. VEYSSET, M. LHERM, D. BEBIN

INRA Clermont-Theix, Laboratoire d’Economie de l’Elevage, 63122 Saint Genès Champanelle

RESUME

Depuis plus de vingt ans, le maintien du revenu des éleveurs de bovins allaitants passe par l’agrandissement (surface et cheptel) de leur exploitation et par de forts gains en productivité du travail. De 1989 à 2003, un groupe de 69 exploitations d’élevage charolais du Centre France a augmenté sa surface et son cheptel de plus de 30 % à main d’oeuvre constante. En nous basant sur cet échantillon constant de 69 exploitations sur 15 ans, nous avons comparé l’évolution des résultats techniques et économiques de 25 % des exploitations ("GT" : 17 exploitations) détenant le plus d’UGB par travailleur aux autres ("Autres" : 52 exploitations). La productivité en veaux, la mortalité des veaux ainsi que les pertes de gros bovins sont systématiquement en défaveur des "GT". Malgré cela la production de viande par UGB est comparable dans les deux groupes. La marge brute bovine est légèrement plus faible chez les "GT", par contre, le revenu par travailleur est toujours corrélé positivement à la taille, les primes PAC jouant un rôle déterminant.

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Economie | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière