Tous les textes des 3R

Spéciale 20 ans 3R : Rétrospective et Enjeux nationaux et internationaux de l’élevage

Encéphalopathies spongiformes transmissibles des ruminants, 1994-2013 : maitrise des risques et enjeux actuels.

SCHELCHER F (1) (2)

(1) INRA, UMR 1225, IHAP, F-31076 Toulouse

(2)Université de Toulouse, INP, ENVT, UMR 1225, IHAP, F-31076 Toulouse

INTRODUCTION

La maladie de la vache folle ou Encéphalopathie
Spongiforme Bovine (ESB), par son caractère zoonotique (à
l’origine du variant de la maladie de Creutzfeldt Jakob – vCJD
- de l’Homme), a été à l’origine de 2 crises sanitaires
majeures, en 1996 et en 2000. Les impacts économiques et
sociaux de l’ESB ont contribué au remodelage en profondeur
des structures et pratiques aux différents maillons des filières
de ruminants en Europe, avec des répercussions mondiales.
En une vingtaine d’années, différents plans de surveillance et
d’action ont été successivement mis en oeuvre, dans une
logique forte d’adaptation permanente aux résultats obtenus
en physiopathologie et en épidémiologie, et d’interactions
réciproques avec les programmes de recherche. Le congrès
annuel Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants
a largement participé à la diffusion de ces résultats en
France. De 1994 à 2009, 23 communications ont été faites
sur le sujet, avec comme point d’orgue, la session spéciale
ESB de l’an 2000. Ce sont principalement des états des lieux
épidémiologiques et des travaux génétiques menés sur la
tremblante ovine et caprine qui ont été communiqués. Plus
marginalement, les répercussions économiques de la crise et
le rôle des médias ont été abordés.
En 2013, c’est l’heure du bilan sur les Encéphalopathies
Spongiformes Transmissibles (EST) des ruminants :quel est
le niveau de maitrise des risques ? Quels sont les enjeux
futurs ?

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière