Tous les textes des 3R

Maîtrise des pollutions

Bovins laitiers | Environnement | Ovins à viande | Pollution

Efficacité des exploitations d’élevage ovins viande et bovins lait analysée au travers de leurs bilans énergétiques.

M. BENOIT (1), I. BOISDON (2)

(1) INRA, Laboratoire d’Economie de l’Elevage, Theix 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) ENITA de Clermont-Fd, Département Agricultures & Espaces, Site de Marmilhat, 63370 Lempdes

RÉSUMÉ

L’analyse énergétique comparée de différents systèmes de production permet de réaliser une approche de leur durabilité, au travers de leur faculté à produire de l’énergie sous forme de produits animaux ou végétaux, tout en limitant le recours aux énergies non renouvelables. Cette étude, réalisée à partir des résultats de 38 exploitations en production ovine allaitante et bovine laitières (BL), dont 13 en agriculture biologique (AB), se focalise sur les ateliers de production animale, étant acquis que la présence de cultures de vente rehausse considérablement les efficacités énergétiques (EE). Les principaux postes de dépenses énergétiques sont les aliments achetés, les engrais et la mécanisation. Les exploitations BL affichent une EE moyenne de 0,59 et il n’y a pas d’écart entre AB et conventionnel. En production ovine, l’EE moyenne est plus faible qu’en BL (0,41) mais les bio ont une EE supérieure (0,47) grâce à une meilleure autonomie alimentaire et l’absence d’engrais de synthèse. De plus, les élevages les plus herbagers, souvent les plus rentables, sont ceux qui ont les meilleures autonomies alimentaires et EE.

Bovins laitiers | Environnement | Ovins à viande | Pollution

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière