Tous les textes des 3R

Actualité

Identification - Automatismes | Ovins à viande | Ovins laitiers

Identification électronique des ovins : résultats d’essais et perspectives d’utilisation

BARILLET F. (1), RICARD E. (1), MARIE C. (1), LAGRIFFOUL G. (2), BIBE B. (1)

(1) INRA, Station d’Amélioration Génétique des Animaux, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

(2) CNBL-IE, Comité National Brebis Laitières, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

INTRODUCTION

Dans le but d’évaluer l’utilité et la fiabilité de divers types identifications électroniques pour ovins, une série de 9 essais a été réalisée de 1992 à 1996 dans 3 domaines expérimentaux de I’INRA (Bourges, La Fage et Langlade). Ces essais ont porté sur des brebis et des agneaux avec des transpondeurs passifs conditionnes dans des boucles d’oreilles ou des bracelets, des implants injectables ou des bolus. Nous avons contribué à valider les boucles d’oreilles pour ovins (le transpondeur équipant la partie femelle de la boucle) des Sociétés Nedap et Allflex, ce qui explique le nombre important d’animaux pour les boucles d’oreilles (2750). Dans un premier temps, nous avons testé des implants injecté soit à la base de l’oreille (48 agneaux), soit à la base de la queue (45 agneaux). Dans un deuxième temps, au vu de la fiabilité de diverses localisations d’implants injectables (Caja et a1.,1994), nous avons mis en place un nouvel essai avec des implants injectés à I’aisselle, des bolus (Caja et al., 1996) et des bracelets, mobilisant respectivement 86’67 et 47 animaux.

Identification - Automatismes | Ovins à viande | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière