Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins à viande | Génétique

Hypertrophie musculaire bovine : cartographie du gène mh et perspectives pour améliorer la production de viande

CHARLIER C. (1), GEORGES M. (1), LE ROY P. (1), MENISSIER F. (2), MICHAUX C. (1)

(1) Université de Liège, Faculté de Médecine Vétérinaire, Département de Génétique, Campus du Sart Tilman, B-4000 Liège 1, Belgique

(2) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352Jouy-en-Josas Cedex, France

RESUME

Il est bien établi que l’hypertrophie musculaire bovine (HM), d’une part, a une incidence très favorable sur la valeur des carcasses et de la viande mais plutôt défavorable sur les qualités maternelles et, d’autre part, est déterminée par un gène majeur autosomal (mh). Il en résulte des stratégies raciales de sélection très différentes. Récemment (Charlier et al., 1995). à I’aide d’une carte bovine de marqueurs microsatellites détaillée et d’une famille informative pour la ségrégation du phénotype culard (back-cross à partir de taureaux Blanc-Bleu Belges culards et vaches Pie-noires normales), ce gène mh a été cartographié et localisé sur le chromosome 2 bovin h une distance de 2 cM du marqueur TGLA44. Dans I’attente du clonage du gène, ces marqueurs ouvrent des perspectives notamment pour l’étude des mécanismes de croissance musculaire et pour l’exploitation de l’HM selon des objectifs raciaux préalablement définis (sélection assistée). Tous ces aspects de 17HM sont évoqués.

Bovins à viande | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière