Tous les textes des 3R

Génétique

Caprins | Génétique | Qualité des produits | Qualité lait

Polymorphisme de la caséine αs1 et sélection caprine

MANFREDI E. (1), PIACERE A. (2), RICORDEAU G. (1), ELSEN J.M. (1), BIBE B.(1), GROSCLAUDE F. (3)

(1)INRA Station d ’Amélioration Génétique des Animaux, 31326 Castanet Tolosan Cedex

(2) Caprigène France, Agropole, Les Touches, 86800 Mignaloux-Beauvoir

(3)INRA, Laboratoire de Génétique Biochimique et Cytogénétique, 78352 Jouy-en-Josas

RESUME

Le locus de la caséine αs1 est très polymorphe (7 variants et 14 allèles décelés en races Alpine et Saanen) et affecte de manière significative les aptitudes technologiques des laits et les performances laitières de chèvres. Des résultats des protocoles menés en fermes et en Station par l’INRA et ses partenaires indiquent des effets bénéfiques de certains génotypes dits « forts » sur le taux de protéines, le taux butyreux, la quantité de matière protéique par lactation et le rendement fromager. Les responsables de l’amélioration génétique des caprins démarrent un programme d’amélioration génétique qui intègre une phase de sélection sur le génotype « caséine » des jeunes boucs du schéma national entrant dans les Centres de Production de Semence, afin d’accélérer le progrès génétique et de réduire les risques du testage de jeunes boucs. D’autres utilisations possibles du polymorphisme de la caséine αs1 sont à l’étude.

Caprins | Génétique | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière