Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme

Utilisation du blé dans les rations de vaches laitières : effet de la forme de présentation (aplati, laminé, aplati-humide ou broyé-granulé)

G. CABON (1), J. DESPHELIPON (2)

(1) ITCF, Station Expérimentale de la Jaillière, BP. 32, 44370 LA CHAPELLE- SAINT-SAUVEUR

(2) THIVAT N.A., 03140 SAINT- GERMAIN- DE-SALLES

INTRODUCTION

La baisse du prix du blé à conduit à une augmentation de son utilisation pour l’alimentation des vaches laitières ou des jeunes bovins. Les bovins digèrent mal les céréales en grains entiers. Le plus souvent, le blé est stocké à la ferme, puis aplati ou broyé au fur et à mesure des besoins. Des équipements plus sophistiqué utilisés à la ferme, permettent d’appliquer plus de pression (laminage) ou d’humidifier le grain pendant deux jours avant l’aplatissage. On peut aussi passer par une préparation industrielle en usine d’aliments du bétail. Sollicité par
Thivat N.A. (groupe coopératif Epis-Centre), l’ITCF a mis en place un essai sur vaches laitières pour voir si les animaux étaient capables de mettre en évidence des différences entre 4 formes de présentation : blé aplati (BA), blé lamine (BL), blé aplati humide (BH) et blé granule après broyage (BG).

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière