Tous les textes des 3R

Reproduction

Alimentation | Bovins laitiers | Reproduction

Relations entre métabolisme énergétique et production d’embryons par OPU/FIV chez des génisses laitières.

S. FRERET (1,2), B. GRIMARD (2), C. JOLY (3), S. PONCHON (3), N. TRON (3), A.A. PONTER (2), C. PONSART (1), P. HUMBLOT (1)

(1) UNCEIA, Services Techniques, 13 rue Jouët, BP 65, 94 703 Maisons-Alfort cedex

(2) UMR INRA/ENVA Biologie du Développement et Biotechnologies, 7 av du GI de Gaulle, 94 704 Maisons-Alfort cedex

(3) Station Expérimentale UNCEIA-UCEAR, 484 chemin Darefin, 38300 Chateauvillain

INTRODUCTION

Chez des génisses initialement suralimentées, une restriction alimentaire à court terme a permis d’augmenter le nombre d’embryons développés et atteignant le stade de blastocyste (Freret et al., 2001). Le but de cette étude était d’explorer les relations entre le statut métabolique et ovarien des donneuses et la production d’ovocytes et d’embryons par OPUIFIV (Ovum Pick-Up/Fécondation In Vitro) après superovulation.

Alimentation | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière