Tous les textes des 3R

Santé

Caprins | Santé animale

Absorption des IgG chez le chevreau : efficacité d’un extrait lyophilisé d’IgG.

C. DUVAUX- PONTER (1), S. ROUSSEL (1), M. PIOT (2), J. -F. GRONGNET (3)

(I) UMR INRA-INA P-G, Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16 rue Claude Bernard, 75231 PARIS CEDEX 05, FRANCE

(2) INRA Technologie Laitière, 65 rue de Saint-Brieuc, 35042 RENNES, CEDEX

(3) UMR ENSAR- INRA Veau-Porc, 65 rue de Saint-Brieuc, 35042 RENNES, CEDEX

INTRODUCTION

La protection contre les infections néonatales, et donc la survie des chevreaux nouveau-nés, est en grande partie tributaire de l’ingestion du colostrum juste après la naissance à travers le transfert passif de l’immunité. L’efficacité de cette protection dépend de la concentration en IgG ([IgG]) du colostrum, de la quantité d’IgG ingérée et du moment d’ingestion par rapport à la naissance. L’accès à un colostrum de bonne qualité n’étant
pas toujours possible, nous avons étudié l’absorption des IgG provenant d’un extrait lyophilisé de colostrum caprin ultrafiltré. De plus, des constituants du colostrum lui-même étant susceptible d’améliorer l’absorption des IgG (Balfour et Comline, 1962), cet extrait a été mélangé soit à de l’eau, soit à du colostrum pauvre en IgG.

Caprins | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière