Tous les textes des 3R

Actualités

Economie | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

Des aides à l’hectare de surface fourragère en substitution des primes animales.

V. CHATELLIER

INRA-UMR Economie, Droit Rural et Agroalimentaire, rue de la Géraudière, BP 71 627, 44316 Nantes Cedex 3

RESUME

Dans la réflexion engagée sur l’avenir de la PAC, la question d’un transfert des primes animales vers des aides à la surface est régulièrement évoquée comme une des alternatives possibles au mode actuel de soutien aux exploitations d’élevage. Pour mieux appréhender les conséquences économiques potentielles d’une telle réorientation, une analyse est conduite à partir des données du Réseau d’Information Comptable Agricole de l’exercice 2000. Dans un premier temps, une simulation des mesures décidées dans le cadre de réforme de la PAC de l’Agenda 2000 est envisagée, à structures et productivités constantes, de manière à déterminer une situation de référence 2003 (après revalorisation des aides directes en viande bovine et en grandes
cultures), puis 2008 (après la réforme du secteur laitier). Dans un deuxième temps, trois scénarios de transfert des paiements directs sont testés selon deux modalités de calcul (à budget national constant et à budget régional constant). Dans un contexte ou les exploitations bovines françaises sont hétérogènes et fortement dépendantes des soutiens directs, le basculement opéré entraîne certains chocs économiques substantiels au détriment, généralement, des systèmes de production les plus intensifs (naisseur-engraisseurs, engraisseurs spécialisés, lait-taurillons).

Economie | Ruminants (général) | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière