Tous les textes des 3R

Pathologie

Caprins | Modélisation | Santé animale

Etude de l’excrétion de Coxiella burnetii dans un modèle expérimental caprin et décontamination des lisiers par la cyanamide calcique.

N. ARRICAU-BOUVERY, A. SOURIAU, A. MOUTOUSSAMY, K. LADENISE, A. RODOLAKIS

INRA, Laboratoire de Pathologie Infectieuse et d’lmmunologie, 37380 Nouzilly

RESUME

Coxiella burnetii est responsable de la fièvre Q, zoonose provoquant l’avortement des ruminants. Afin de mieux connaître le mode d‘excrétion et la durée de l’excrétion de Coxiella par des chèvres, une infection expérimentale caprine a été réalisée à l’unité PII de l’INRA de Tours-Nouzilly. Des chèvres, à 90 jours de gestation, ont été inoculées avec 2,5 108, 2,5 106 ou 2,5 104 Coxiella par injection sous-cutanée. Des prélèvements de sang ont été réalisés périodiquement et l’apparition des anticorps anti-Coxiella a été recherché à l’aide de la technique ELISA. Des fèces, des secrétions vaginales, du lait, des liquides et organes de fœtus et des cotylédons de placenta ont été prélevés, et la recherche de Coxiella a été réalisée par PCR et immunofluorescence indirecte. Des lisiers contaminés artificiellement par C. burnetii ou provenant de la bergerie de l’unité PII ont été traités avec de la cyanamide calcique. L’infection par C. burnetii a provoqué l’avortement des chèvres et l’excrétion de la bactérie dans le placenta, dans les secrétions vaginales pendant plusieurs jours, et dans les fèces et le lait durant plusieurs semaines.
La majorité des fœtus étaient également contamines par la bactérie. Onze chèvres sur 19 ont avorté et excrété des Coxiella en ayant un titre sérologique négatif en ELISA. L’utilisation de la cyanamide calcique pour décontaminer les lisiers a montré qu’une dose de 0,4% était efficace au bout d’une semaine a 20°C.

Caprins | Modélisation | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière