Tous les textes des 3R

Environnement

Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | GES - gaz à effet de serre

Emissions gazeuses au stockage de trois tas de fumier de bovins

LORINQUER E. (1), CHARPIOT A. (1), ROBIN P. (2), LECOMTE M. (2)

(1) Idele, Monvoisin BP 67, 35652 Le Rheu Cedex, France

(2) INRA AgroCampus Ouest UMR SAS, 65 rue de St Brieuc, 35000 Rennes, France

RESUME
En France, 46% des émissions nationales d’ammoniac proviennent des élevages laitiers et bovins viande (CITEPA, 2010). Le stockage des effluents représente près de 13% des pertes d’azote (sous forme d’ammoniac) de l’élevage, mais il y a peu d’études à ce sujet. Cette étude porte sur le fumier compact (de litière accumulée) qui représente plus de 80% des effluents bovins au niveau national. Différentes pratiques de stockage ont été testées pour voir leurs effets sur les émissions gazeuses (CO2, CH4, NH3, N2O, H2O) : tas témoin (cont), tas couvert (cov.), Tas couvert compacté (cov. + cont.). Cinq tonnes de fumier par modalité ont été stockées sur une plateforme de stockage, les températures ont été suivies à différentes hauteurs du tas (30, 60 et 90 cm). Les émissions gazeuses ont été suivies pendant 48 heures chaque semaine durant 11 semaines. La concentration de gaz a été mesurée à l’entrée et à la sortie de la chambre dynamique avec un analyseur photoacoustique infrarouge (INNOVA 1412). Le taux de ventilation a été contrôlé avec un ventilateur mécanique Fancom. Cette étude montre que la plupart des émissions de N-NH3, N-N2O et C-CH4 ont eu lieu au cours du premier mois, les émissions sont respectivement de 4 à 12%, 0,075 à 0,15%, 0,3 à 3% du N et C initial présent dans le tas. Les émissions de N des tas de litière profonde se font principalement sous forme de N2. Le compactage entraîne des émissions de CH4 plus élevées (10 fois).

Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement | GES - gaz à effet de serre

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière