Tous les textes des 3R

Efficience et Résilience alimentaires

Bovins laitiers | Caprins | Efficience alimentaire | Ovins laitiers

Des systèmes laitiers caprins, ovins et bovins producteurs nets de protéines et consommateurs d’énergie

ROUILLÉ B. (1), BIENNE F. (1), LE TIEC M. (1), FANÇA B. (1), JOST J. (1), BLUET B. (2), MORIN E. (1), LAURENT M. (1)

(1) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75595 Paris Cdx12, France

(2) Chambre d’agriculture de l’Indre, 24 rue des Ingrains, 36022 Châteauroux Cdx, France

RESUME
Les systèmes laitiers français (vache, chèvre et brebis) présentent une richesse de par leur diversité, notamment selon leurs systèmes alimentaires. Les aliments consommés peuvent être en concurrence avec l’alimentation humaine (céréales, légumineuses à graines, maïs ensilage) ou non (prairies, parcours). Les efficiences énergétiques et protéiques, en brut et en net ont été évaluées. L’approche nette permet de mieux prendre en compte la compétition « feed-food ». Les systèmes laitiers sont consommateurs nets d’énergie et producteurs nets de protéines pour l’homme, avec de meilleurs résultats en systèmes herbagers. A l’échelle nationale, l’efficience protéique nette est de 1,16 pour les brebis, 1,12 pour les chèvres et 1,88 pour les vaches. Il existe des marges d’amélioration technique dans les trois filières.

Bovins laitiers | Caprins | Efficience alimentaire | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière