Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Digestion - Métabolisme

Effet d’un aliment minéral sur le pH du réticulum et les performances de vaches laitières

BRIDEL Q. (1), ALI HAIMOUD - LEKHAL D. (2), DEVINE M. (1), BUDAN A. (1)

(1) Néolait, Cargill Animal Nutrition, Rue des Moulins, BP 1, 22950, Trégueux, France

(2) Université de Toulouse, Ecole d’ingénieurs de Purpan, Département des Sciences Animales, Agro-Alimentaires, Nutrition et Santé, UMR 1388 INRAE-INPT GenPhySe, 75 voie du T.O.E.C, BP 57611, 31076, Toulouse, France

INTRODUCTION
Les rations pour vaches laitières hautes productrices (VLHP) sont denses en énergie. Un excès d’énergie rapidement fermentescible peut conduire à des désordres digestifs au niveau du rumen. Ces troubles se caractérisent par des fluctuations du pH ruminal et une baisse des performances de production (Villot et al., 2016). Le bicarbonate de sodium est fréquemment ajouté aux rations des VLHP pour atténuer les fluctuations du pH ruminal. Bach et al. (2018) ont montré que d’autres matières premières peuvent être utilisées à cet effet. L’objectif de cette étude est de comparer les effets d’un apport de bicarbonate de sodium à celui de Néomix OptifloreTM sur le pH du réticulum et les performances de production de VLHP.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière