Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Effet de l’apport d’une alpha-amylase (RONOZYME® RumiStarTM) sur les performances de production laitière de vaches recevant une ration à teneur moyenne en amidon

GERARD C. (1), GRAGNIC K. (1), SULMONT E. (1), WIECZOREK P. (2), THOBY J.M. (2)

(1) ADM Animal Nutrition - NEOVIA, Talhouet, 56250 Saint Nolff

(2) DSM, Tour Nova, 71 boulevard National, 92250 La Garenne-Colombes

INTRODUCTION
Pour fonctionner de manière optimale, les microorganismes du rumen doivent utiliser des sources énergétiques issues de la fermentation des apports alimentaires. Sur des rations à base de maïs ensilage peu fermentescible, l’ajout d’amylase exogène dans la ration favorise la production d’oligo saccharides, utilisables par les bactéries fibrolytiques, et ainsi améliore l’efficacité alimentaire globale de la ration (Klingerman et al 2009). Une amélioration de la production laitière en début de lactation a ainsi déjà été démontrée avec l’apport de RONOZYME® RumiStarTM dès le vêlage dans une ration riche en amidon (26%, Drouet et al, 2018). L’objectif de cet essai a été de vérifier cet effet sur des animaux recevant une ration moins riche en amidon, à base d’un ensilage de maïs stocké depuis 8 mois. L’effet potentiel du stade initial de lactation au début de la supplémentation (dès le vêlage, ou vache ayant déjà démarré leur lactation) a également été investigué.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière