Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Elevage biologique | Ensilage

Ensilage d’herbe précoce : impact sur les performances des vaches laitières en productions conventionnelle et biologique

TRANVOIZ E. (1), BROCARD V. (2), CLOET E. (1)

(1) Chambre d’agriculture de Bretagne, 2 allée St Guénolé, 29000 Quimper

(2) Institut de l’Elevage, BP85225, 35652 Le Rheu

INTRODUCTION
L’amélioration de l’autonomie protéique est un enjeu majeur
pour les exploitations laitières de l’ouest de la France.
Produire des fourrages à hautes valeurs en MAT est une
solution qui s’offre aux éleveurs (Rouillé et al, 2014). Par
rapport à un ensilage d’herbe (EH) récolté de manière
classique (EH récolté à un stade début épiaison puis ayant
un temps de repousse de 6 à 7 semaines), un EH précoce
(EH récolté à un stade début montaison puis ayant un temps
de repousse 4 à 5 semaines) composé de ray grass hybride
et de trèfle violet, produit plus d’UFL (+18%) et de MAT
(+32%) par hectare chaque année malgré une baisse du
rendement annuel de 13 % (Tranvoiz et al, même recueil). Un
essai a été mené sur les deux sites de la station
expérimentale de Trévarez (29) afin de déterminer l’impact de
l’utilisation de ce type de fourrage sur les performances des
vaches laitières, à la fois dans un système conventionnel et
dans un système en agriculture biologique (AB).

Visualiser le poster commenté

Alimentation | Bovins laitiers | Elevage biologique | Ensilage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière