Auteurs

Appel à communications 2022

Les ingénieurs et chercheurs francophones sont invités à présenter les résultats de leurs travaux de recherches

aux 26e Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants

qui auront lieu les 7 et 8 décembre 2022 à Paris.

Les thèmes mis en avant en 2022

Bioéconomie - Économie circulaire

Les études sur la transition agroécologique à l’échelle de l’exploitation montrent l’existence de verrous et de leviers aux échelles supra-ferme, notamment autour des flux de nutriments. Comment les acteurs de l’agro-industrie et les acteurs hors-agricoles peuvent s’intégrer dans les flux de matières agricoles ? Quelles nouvelles activités sont nécessaires pour coordonner les flux à l’échelle du territoire ? Quelles performances économiques pour ces systèmes territorialisés ? Quelle dimension de territoire faut-il considérer pour faciliter la mise en place d’une économie circulaire ? Comment les nouvelles formes d’intégration dans le territoire modifient les pratiques d’élevage ?

Mixité dans les systèmes d’élevage, polyculture élevage, exploitation et territoire

Pour favoriser la résilience et la robustesse des systèmes d’élevage, la diversification des productions est un levier d’action souvent mis en avant. Cette diversification peut s’effectuer sous différents aspects : mixité des espèces animales, mixité génétique dans un troupeau, diversité des productions végétales dédiées à l’alimentation animale ou mise en place de collaborations entre exploitations. Comment fonctionnent ces exploitations diversifiées ? Quelles sont les espèces que l’on retrouve fréquemment associées ? Quelles performances pour les systèmes mixtes ? A quelles conditions des collaborations émergent entre éleveurs et agriculteurs ?

L’élevage et la valorisation des jeunes animaux
L’élevage et la valorisation des jeunes dans les systèmes allaitants et laitiers préoccupent de plus en plus les filières de ruminants. Des initiatives voient le jour pour répondre aux interrogations de la société concernant la séparation précoce des jeunes et des mères, les transports, les conditions d’engraissement, tout en cherchant à produire de la viande à partir d’animaux à faible valeur commerciale. Quelles alternatives aux pratiques actuelles peut-on proposer ? Comment contribuent-elles à la durabilité des systèmes d’élevage des ruminants ?

Renouvellement des actifs, attractivité des métiers, nouveaux modèles d’installation.

Depuis la fin des années 1990 marquées par des politiques socio-structurelles spécifiques (pré-retraite notamment), le vieillissement des chefs d’exploitations d’élevage a été très marqué. Ce vieillissement conduit en ce moment à des vagues importantes de départs, remplacés de façon très variable selon les secteurs (de moins de 50% en bovins lait à 100% en ovins-caprins). La banalisation des métiers agricoles (installations tardives, candidats non issus du milieu agricole, départs précoces, carrières de longueur variable parfois courtes), le recours à de la main d’œuvre salariée dans ou autour des exploitations selon des modalités variées, invitent à analyser les processus non plus en termes de renouvellement des générations mais de renouvellement des actifs. Quelles innovations et quels facteurs de blocage dans ce processus de transformation rencontre-t-on dans les différents secteurs de l’élevage de ruminants ?

Nouveaux aliments et nouveaux fourrages

Le choix et l’utilisation des ressources alimentaires sont fortement questionnés par les multiples enjeux auxquels les élevages font face : adaptation au changement climatique, recherche d’autonomie alimentaire, réduction de l’empreinte environnementale et de la compétition « feed/food », maintien de la compétitivité économique, impact sur la qualité des produits, la santé et le bien-être des animaux…Quels sont les nouveaux aliments et fourrages que les élevages de ruminants pourront valoriser ? Quelles en seront les conséquences sur les performances techniques, économiques et environnementales des élevages ? Quelles sont les références disponibles et les besoins de recherche-développement pour une alimentation durable des ruminants ?

Autonomie protéique

La France et l’Union Européenne sont fortement dépendantes des importations de protéines pour l’alimentation des animaux, notamment de tourteaux de soja, en provenance d’Amérique du Sud, objets de controverses. La France a des objectifs ambitieux de souveraineté protéique, à travers son plan de relance sur les protéines. Quelles sont les solutions pour produire davantage de protéines dans les fermes d’élevage de ruminants ? Quelles valorisations animales des protéines issues des prairies, fourrages et grains produites en France et en Europe ? Quels systèmes et quelles organisations territoriales pour une plus grande autonomie protéique, en lien avec la compétitivité des filières ?

Les propositions peuvent également se rapporter aux thèmes généraux suivants :

Alimentation – Bien-Être animal – Économie – Élevage et Société – Élevage et Changement climatique – Environnement – Équipement et logement – Génétique – Qualité des produits – Reproduction – Santé – Sécurité des aliments – Systèmes d’élevage

Cinq formats de communication possibles et leurs modalités de soumission

  • Communications orales courtes, Présentation Flash ou Communication de synthèse : soumission d’un résumé et si acceptation, d’un texte complet
  • Affiches : soumission du texte complet
  • Expériences et Innovations de terrain : soumission d’un texte de présentation, et si acceptation d’un diaporama

Le Comité scientifique sélectionnera les propositions en fonction des thèmes retenus pour le programme 2022, de l’intérêt des résultats présentés et de la pertinence du travail, de la clarté de la présentation ainsi que des contraintes d’organisation des séances. Le Secrétariat Général vous indiquera fin mars 2022 pour les communications orales si votre proposition est retenue.

L’ensemble des propositions est étudiée par le Comité scientifique. Les auteurs s’engagent à accepter les règles du circuit de validation, et notamment à respecter le calendrier.

Accédez à la plateforme de dépôt des communications

Les thèmes appelés en 2022

* Bioéconomie - Economie circulaire
* Mixité dans les systèmes d’élevage, polyculture élevage, exploitation et territoire
* L’élevage et la valorisation des jeunes animaux
* Renouvellement des actifs, attractivité des métiers, nouveaux modèles d’installation.
* Nouveaux aliments et nouveaux fourrages
* Autonomie protéique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière