Tous les textes des 3R

Qualité des produits et sécurité des aliments

Alimentation | Caprins | Qualité des produits et sécurité des aliments | Qualité lait

Effet de l’incorporation de déchets de datte dans la ration des chèvres de la population locales dans le sud Tunisien sur l’ingestion et la qualité du lait

AYEB N, MAJDOUB B, DBARA M, KHORCHANI S, KHORCHANI T

Laboratoire d’Elevage et des faunes sauvages, Institut des Régions Arides (IRA), Medenine, université de Gabès, Tunisie

INTRODUCTION

Le manque de disponibilité alimentaire est un problème majeur en élevage des ruminants (camelin, ovin et caprin) dans le sud de la Tunisie. Ce problème s’accroît durant les années sèches, où le foin et même la paille font l’objet d’une spéculation excessive. Les sous-produits agro-alimentaires ont été étudiés en alimentation animale, les plus utilisés par les éleveurs sont les grignons d’olive, la paille et les résidus de brasserie. Dans plusieurs régions du sud tunisien (Gabes, Kébeli, Gafsa et Tozeur), la collecte et la commercialisation des dattes consommables laissent des quantités considérables des déchets sous forme des noyaux et dattes non consommables. Cette biomasse considérée jusqu’ alors comme un déchet avec un fort impact sur l’environnement peut être transformée en produit à haute valeur ajoutée surtout pour l’alimentation de bétail (Chniti et al., 2010). Dans cette présente étude, on introduit les déchets de dattes dans l’alimentation des chèvres pour remplacer l’utilisation du concentré du marché. L’objectif est donc étudier l’effet de l’incorporation de déchets de dattes dans la ration animale sur l’ingestion et la qualité physico chimique du lait caprin.

Alimentation | Caprins | Qualité des produits et sécurité des aliments | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière