Tous les textes des 3R

Capacité d’adaptation des exploitations d’élevage

Bovins laitiers | Capacité d’adaptation | Conduite d’élevage | Reproduction

Conséquences techniques et économiques de l’allongement à 18 mois de l’intervalle entre vêlages chez les vaches laitières

BROCARD V. (1), PORTIER B. (2), FRANCOIS J. (2), TRANVOIZ E. (1), BRUN T. (3)

(1) Institut de l’Elevage, BP 85225, 35652 Le Rheu Cedex, France ; valerie.brocard@idele.fr

(2) Chambres d’Agriculture de Bretagne, 5 Allée Sully, 29 322 Quimper Cedex, France

(3) ACTA Informatique, 149 rue de Bercy, 75595 Paris Cedex12, France

RESUME

Depuis longtemps, l’intervalle entre vêlages dans les trois principales races laitières françaises s’accroit de manière continue. Rechercher délibérément un allongement des lactations permettrait de tarir les vaches à un niveau de production plus faible, et de réduire la fréquence des vêlages, périodes à risques sanitaires élevés. Aussi, durant 6 années, deux lots de 24 vaches Prim’Holstein ont été comparés dans le cadre d’une conduite en vêlages groupés sur 3 mois à la station expérimentale de Trévarez (Bretagne) : un lot avec un intervalle vêlage-vêlage (IVV) de 12 mois (lot 12m) et un lot avec un IVV de 18 mois (lot 18m). Au cours de l’essai, 216 lactations de 95 vaches différentes ont été enregistrées. A l’échelle d’une période de 365 jours, le lot 18m a produit significativement (p<5 %) moins de lait (-640 kg), de matières grasses (-40 kg) et de matières protéiques (-19 kg) que le lot 12m. L’allongement de l’IVV à 18 mois n’a eu aucun effet significatif sur les performances de reproduction et la fréquence des troubles sanitaires. La longévité des animaux a été améliorée.
L’allongement à 18 mois de l’IVV du troupeau s’est soldé par une amélioration de la marge brute de l’exploitation d’environ 2.800 € par an, à effectif et SFP quasiment constants. L’allongement des lactations semble donc pertinent sur des animaux à fort potentiel. Dans un contexte de production contingentée, il représente une solution souple d’adaptation de la conduite des troupeaux sans porter préjudice aux résultats technico-économiques, contrairement à ce qui était admis jusqu’ici.

Bovins laitiers | Capacité d’adaptation | Conduite d’élevage | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière