Tous les textes des 3R

Bien - être des animaux d’élevage

Bien-être - Comportement | Ovins à viande

Conséquences d’un stress durant la gestation des brebis sur le comportement de leurs agneaux et effets d’un enrichissement des conditions d’élevage post-sevrage

COULON M. (1), MALLET C. (1), LEVY F. (2), NOWAK R. (2), BOISSY A. (1)

(1) INRA UMR1213 Herbivores, Site de Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle, marjorie.coulon@clermont.inra.fr

(2) INRA-CNRS-Université de Tours-Haras Nationaux, UMR85, Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37380 Nouzilly

RESUME

Cette étude vise à i) étudier les conséquences d’un stress subi par des brebis durant leur gestation sur la réactivité ultérieure de leurs agneaux, ii) rechercher si la sévérité de ces conséquences dépend du tempérament actif/ passif des brebis, et iii) explorer si un enrichissement des conditions d’élevage post-sevrage peut corriger les effets du stress prénatal. Les résultats montrent que les agneaux des brebis stressées sont plus craintifs que ceux des brebis témoins. L’effet du stress dépend du tempérament de la mère : les agneaux nés de mères actives sont plus craintifs que ceux de mères passives. Les agneaux élevés en conditions enrichies après sevrage sont moins craintifs face à un homme ou à un objet inconnu que ceux en conditions standards, mais cet effet est plus marqué chez les agneaux nés de brebis témoins. Un stress durant la gestation altère donc la réactivité comportementale des agneaux d’autant plus que la mère a un tempérament actif ; néanmoins, l’altération induite par le stress prénatal peut être minimisée par l’enrichissement des conditions d’élevage post-sevrage.

Bien-être - Comportement | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière