Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Reproduction

Utilisation de Predi’Bov®, un test utilisable en ferme pour détecter le pic pré-ovulatoire de LH, dans le but d’optimiser la production d’embryons transférables chez la vache

Dupuy L. (1), Joly C. (2), Decourtye J. (1), Salvetti P. (2), Kara E. (1), Morel A. (3), Charreaux F. (3), Lacaze S. (4), Schwartz J.L. (5), Ponsart C. (2), Maurel M.C. (1).

(1) ReproPharm SA, Centre INRA de Tours, 37380 Nouzilly, France

(2) UNCEIA, département de R&D, 94704 Maisons-Alfort, France

(3) Créavia, 44240 Sucé-sur-Erdre, France

(4) Midatest, Domaine de Sensacq, 64230 Denguin, France

(5) GEN’Iatest, 25640 Roulans, France

INTRODUCTION

Chez la vache, le pic pré-ovulatoire de LH induit l’ovulation 24
heures plus tard, et constitue de ce fait, l’indicateur le plus
précis pour prédire le moment optimal d’insémination
artificielle (IA) (Saumande et Humblot, 2005). Des travaux
antérieurs ont montré que le taux de réussite à l’IA et les
résultats de production d’embryons viables sont améliorés
lorsque l’IA est faite 12 heures avant l’ovulation, soit 12
heures après le pic de LH (Maurel et al., 1994 ; Lafri et al.,
2002).
Le but de cette étude était d’évaluer dans les protocoles de
production d’embryons, l’intérêt du monitoring du pic de LH à
l’aide du test d’ovulation Predi’Bov® (ReproPharm SA,
France) dans l’objectif d’optimiser le nombre d’embryons
viables collectés. Predi’Bov® est un test rapide (40 minutes),
facile à utiliser en ferme. Il se réalise sur quelques gouttes de
sang.
Predi’Bov® a également été utilisé pour estimer la variabilité
de l’intervalle entre le pic de LH et l’apparition des chaleurs.
Ce travail a été réalisé dans trois coopératives d’insémination
françaises (Creavia, Midatest, GEN’Iatest) en collaboration
avec l’UNCEIA.

Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière