Tous les textes des 3R

Innovation, simplification : les transformations des systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Innovation et simplification des systèmes d’élevage | Ovins laitiers

Les innovations en élevages bovins et ovins allaitants : analyse de résultats d’entretiens auprès d’éleveurs et de réponses d’experts à un questionnaire

INGRAND S. (1) (a), DEVUN J. (2) (a), PAILLEUX J.Y. (1) (a), CHAUVET A. (1), DUJOUR E. (2)
(1) Inra, UMR 1273 Métafort, F63122 Saint-Genès Champanelle
(2) Institut de l’Elevage, 9 allée Pierre de Fermat, F63170 Aubière
(a) UMT PASF Inra, F63122 Saint-Genès Champanelle

RESUME - Le projet Casdar Salinov porte sur les innovations en élevage allaitant et combine des enquêtes en fermes privées et des expérimentations en domaines. La présente proposition porte sur le premier point et rend compte des innovations réalisées par les éleveurs eux-mêmes. Deux dispositifs ont été mobilisés pour cela. Le premier concerne des enquêtes auprès de 25 éleveurs ovins et 24 éleveurs bovins en Auvergne. Le second dispositif concerne 226 questionnaires envoyés à des experts de l’élevage dans les régions herbagères du centre de la France. Nous avons constitué une base de données de 150 changements innovants chez les éleveurs enquêtés (64 en bovins, 86 en ovins). Ces changements constituent des nouveautés pour l’élevage considéré et par rapport aux pratiques locales au moment où ils ont été mis en place. Ils concernent en premier lieu l’alimentation en bovins (20 %) et les équipements en ovins (22 %), puis la reproduction et les bâtiments à égalité entre les deux espèces. Le pâturage représente 22 % des changements innovants en ovins (vs 2 seulement en bovins). Les avis diffèrent aussi entre éleveurs de bovins et d’ovins sur l’intérêt perçu des innovations : travail plus facile (67 vs 32 %), revenus plus élevés (63 vs 12 %), meilleure organisation du travail (33 vs 8 %), aspects sociaux (17 vs 0 %). Les innovations attendues dans l’avenir concernent le troupeau (75 et 100 % des éleveurs bovins et ovins), le travail et l’énergie (58 % des éleveurs bovins), la communication (50 % bovins, 20 % ovins), les cultures (29 et 56 %), les équipements et bâtiments (25 et 12 %). Les innovations identifiées par les experts sont plus globales, et par ordre décroissant, concernent la taille et la structure des élevages (11 %), la conduite de la reproduction (10 %), les choix génétiques (9 %), le système global (8 %), la gamme et les pratiques de commercialisation (8 %), la conduite du système fourrager (6 %). Les résultats sont discutés par espèce mais aussi selon le métier et la zone concernée, pour les experts. Ils constituent des pistes pour la recherche (expérimentations, conception de systèmes innovants), mais aussi pour le conseil, notamment sur les modalités d’intégration des changements dans un système existant. Le facteur humain s’avère prépondérant dans le processus d’innovation, mais aussi dans les objectifs recherchés.

Bovins laitiers | Innovation et simplification des systèmes d’élevage | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière