Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

Utilisation d’extraits de plantes pour réduire les excrétions fécales d’oocystes de coccidies et améliorer les performances des veaux de boucherie

GERARD C. (1), MAGE C. (2), GUYONVARCH A. (1)

(1) InVivo NSA, Talhouet, 56250 SAINT NOLFF, (2) Consultant indépendant, Les Réjaudoux, 19410 ESTIVAUX

INTRODUCTION

Les coccidies sont parmi les premiers parasites les plus répandus chez le jeune ruminant. Même s’ils n’induisent pas toujours de troubles sanitaires visibles, tels que la diarrhée notamment, ils peuvent être responsables de faibles croissances. Les traitements allopathiques sont pratiqués ponctuellement lors de symptômes de coccidiose sur des veaux d’un troupeau, ou en thérapie sur l’ensemble des veaux d’un lot, avant le début d’une période à risque de coccidiose, pour un positionnement préventif. La phytothérapie peut constituer une voie nouvelle innovante dans le contrôle de l’infestation, dans un contexte d’agriculture durable pour une sécurité de l’environnement et une absence de résidus dans les produits consommés.
Dans ce contexte, cet essai a été mené afin d’évaluer l’efficacité anticoccidienne d’un produit à base d’extraits de plantes, de la famille des Asteraceae, Rosaceae et Fabaceae sur le jeune ruminant.

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière