Tous les textes des 3R

Elevage et paysage

Environnement

Types d’exploitation, mode d’utilisation de parcelles et objets paysagers associés

PIERRET P. (1)

(1) AgroSupDijon, BP 87999, 21079 Dijon Cedex

INTRODUCTION

Avoir comme projet l’étude de la contribution des agriculteurs au paysage rural (Landais et al., 1996), nécessite de comprendre la disposition d’objets reconnus au sein d’une trame géométrique continue (Brossard et Wieber, 1984). Le concept de pixel géosystémique permet de caractériser des volumes spatiaux élémentaires qualifiés par des attributs, des flux visuels et une localisation précise (Brossard, 1991). L’adapter au domaine agronomique avec comme unité spatiale de base la parcelle agricole avec son itinéraire physionomique, ses états physionomiques successifs semble une voie intéressante pour caractériser les paysages agraires (Deffontaines, 1995). Cette démarche a été testée en Haute-Marne en considérant que le paysage rural est une combinaison relief-forêt-espaces ouverts (Zanchi, 1996 ; Pierret, 1996). Ces espaces ouverts sont caractérisés (i) par la présence de cultures sur les parcelles dont l’aspect visuel dépend de l’état de la végétation et (ii) par la présence d’objets paysagers de type forme arbustive. L’hypothèse testée est qu’il existe une relation entre les types d’exploitation caractérisant l’orientation des systèmes de production et la physionomie des parcelles.

Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière