Tous les textes des 3R

Travail

Alimentation | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Travail

Trois distributions de maïs par semaine au lieu de sept pour les génisses laitières

PORHIEL J.Y.

Pôle herbivores des chambres d’agriculture de Bretagne – 5 allée Sully – 29322 Quimper cédex

INTRODUCTION

Alimenter les génisses à l’ensilage de maïs est une des pratiques fréquemment rencontrées en Bretagne. Cependant ce fourrage doit être rationné afin de ne pas engraisser prématurément l’animal. Ainsi pour les animaux de plus de un an, les quantités journalières sont relativement faibles : 4 kg MS / animal de 400 kg pour un objectif de croissance de 700 g / j (Chambres d’agriculture, 1999). D’autre part, les éleveurs laitiers recherchent des solutions pour réduire le travail d’astreinte. La réduction de la fréquence de distribution d’ensilage d’herbe ou de maïs (trois fois par semaine au lieu de sept) a été testé en bovins viande (Farrié et al., 2004, Bertin et al., 2008). Sans conséquences pour les vaches allaitantes ou les génisses charolaises, cette simplification entraîne une légère diminution de la croissance quotidienne des taurillons. L’objectif de l’étude présentée ici est d’étudier l’effet de la réduction de la fréquence de distribution de l’ensilage de maïs sur des génisses laitières Prim’ Holstein conduite pour un vêlage à vingt quatre mois.

Alimentation | Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Travail

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière