Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

Sexage et transfert direct d’embryons bovins biopsiés et congelés en ferme dans un programme commercial

LACAZE S. (1), HUMBLOT P. (2), PONSART C. (2)

(1) MIDATEST, domaine de Sensacq, 64230 DENGUIN, France

(2) UNCEIA, département R & D, 13 rue Jouët, 94704 MAISONS-ALFORT, France

RESUME

Le sexage des embryons, basé sur l’amplification d’une séquence spécifique du chromosome Y par PCR suivie d’une électrophorèse est utilisé en France depuis les années 1990 (kit développé par l’UNCEIA à partir d’un brevet INRA 1987). Il est actuellement réalisé à partir d’une biopsie de cinq à dix cellules embryonnaires, dans un délai de 140 minutes. Une étude rétrospective a investigué les facteurs de variation associés au taux de gestation après transfert d’embryons (TE) biopsiés et congelés, à partir des résultats obtenus en ferme par l’équipe de TE de MIDATEST entre 2000 et 2007. Au total, 979 embryons ont été biopsiés, puis congelés dans un milieu contenant de l’éthylène glycol et du sérum de veau fœtal (40 %, n = 232, EG-SVF) entre 2000 et 2004 ou du sucrose (0,1 M, n = 747, EG-SUC) depuis 2004. Au total, 44,8 % des embryons sont de sexe femelle et 50 % de sexe mâle ; dans 5,2 % des cas, le sexe n’a pas été déterminé du fait d’une amplification insuffisante. La taille de la biopsie a été notée pour 770 embryons. Dans ce cas, le taux d’indétermination a été inversement relié au nombre de cellules de la biopsie (< 3 cellules (n = 83) : 14,5 %, 4 - 6 cellules (n = 432) : 2,6 %, ≥ 7 cellules (n = 255) : 0 % ; p < 0,05). Parmi les embryons de sexe femelle congelés, 319 ont été décongelés et mis en place par transfert direct. Les taux de gestation, connus pour 243 transferts, ont été de 47,2 %, et sont associés à la parité des receveuses (génisses (n = 205) : 51,7 % vs. vaches (n = 38) : 26,3 %, p < 0,05). Le protocole de congélation EG-SUC a eu tendance à améliorer le taux de gestation (EG-SUC vs. EG-SVF, +15 %, p = 0,06). Toutefois, ce facteur est partiellement confondu avec l’effet de l’année, les deux protocoles ayant été utilisés successivement dans le temps. Aucun effet du stade de l’embryon, du nombre de cellules prélevées par biopsie, du nombre d’embryons biopsiés par collecte, ni de l’intervalle entre la collecte et la congélation n’a été mis en évidence.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière