Tous les textes des 3R

Économie

Bovins à viande | Economie

Déterminants du revenu par travailleur des exploitations d’élevage bovin allaitant. Analyse en composantes principales à partir d’un échantillon de 64 exploitations charolaises du Nord Massif Central

VEYSSET P. (1), GASQUI P. (2), LHERM M. (1), BEBIN D. (1)

(1) INRA, Laboratoire d’Economie de l’Elevage, Theix, 63122 Saint Genès-Champanelle

(2) INRA, Unité d’Epidémiologie Animale, Theix, 63122 Saint Genès-Champaneile

RESUME

La grande diversité des types de production des exploitations d’élevage allaitant s’accompagne d’une forte dispersion des revenus par travailleur. Cette dispersion est plus importante à l’intérieur d’un même type qu’entre deux types de production différents. Une analyse en composantes principales sur 64 exploitations charolaises met en évidence le poids des critères d’intensité de la production et de productivité du travail dans l’explication de la variabilité du revenu. Les critères zootechniques de fonctionnement du troupeau n’interviennent pratiquement pas dans l’explication de cette dispersion. Au regard de ces 10 dernières années, si le poids de l’intensification est resté le même, la productivité du travail est devenue prépondérante dans la formation du revenu par travailleur, notamment après la réforme de la PAC en 1992. Le revenu étant maintenant directement lié aux aides, et celles-ci à la taille, pour maintenir leur revenu face à la baisse des prix des produits les éleveurs se sont adaptés en améliorant leur productivité du travail, c’est à dire en s’agrandissant.

Bovins à viande | Economie

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière