Tous les textes des 3R

Qualité de la viande

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Qualité des produits | Qualité viande

Interruption de l’engraissement par une période d’entretien de deux mois chez le taurillon Blanc Bleu belge de type culard : effets sur les performances zootechniques, les caractéristiques de la carcasse, et la qualité de la viande

HORNICK J.L. (1), MINET V. (1), VAN EENAEME C. (1), CLINQUART A. (2), ISTASSE L. (1)

(1) Service de Nutrition Animale, Faculté de Médecine Vétérinaire, Université de Liège, 4000 Liège, Belgique

(2) Service de Technologie des Denrées Alimentaires, Faculté de Médecine Vétérinaire, Université de Liège, 4000 Liège, Belgique

INTRODUCTION

Une expérience a été menée afin de déterminer l’impact d’une période d’entretien de deux mois, intercalée peu après le début ou vers la fin de l’engraissement, sur les performances zootechniques et la qualité de la carcasse et de la viande chez des taurillons Blanc Bleu belge de type culard.

Trente taurillons Blanc Bleu belge de type culard, d’un poids et d’un âge initiaux de 300 ± 27 kg et 10.3 ± 2.6 mois, ont été subdivisés en trois lots. Les témoins (T) ont été engraissés à l’aide d’un concentré constitué de pulpes séchées complémentées par des céréales et des tourteaux. Les animaux des deux autres groupes (G2, G3) ont reçu respectivement durant une période initiale (période 1) de 3 et 6 mois, le même concentré d’engraissement que les animaux témoins, puis ont été soumis à une période de restriction alimentaire pendant deux mois, avant d’être engraissés à nouveau au cours d’une période finale (période 2) précédant l’abattage.

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière