Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins à viande | Génétique

Des indices de sélection pour les taureaux d’insémination artificielle de races à viande, spécialement adaptés à la production de veaux de boucherie

J. GAILLARD (1), G. LONGY (2), G. RENAND (3), F. ROUSSEAU (4)

(1) Institut de l’Elevage - DGICP, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

(2) Institut de l’Elevage - DGICP, 87069 Limoges Cedex

(3) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

(4) A.N.G.P « Veau sous la mère », 19100 Brive

RESUME

Les taureaux d’insémination artificielle destinés à la production de veaux de boucherie, sont évalués sur leurs aptitudes bouchères à partir d’un contrôle de descendance réalisé en atelier d’engraissement spécialisé. Pour répondre à la demande exprimé par les groupements de producteurs (A.N.G.P « veau sous la mère »), une étude des pondérations économiques des critères de carcasse (poids, conformation et couleur de la viande) et de leurs paramètres génétiques a permis de proposer un indice de sélection des taureaux mieux adapté à cet objectif de production de qualité. Les pondérations accordées à chacun des trois critères qui composent l’indice de sélection sont assez proches dans les deux races étudiées. On note simplement qu’en race Limousine un poids plus important est accordé à la croissance, alors qu’en race Blonde d’Aquitaine c’est la conformation qui est prépondérante. Sur la base de ces indices de sélection, l’utilisation préférentielle par les éleveurs des meilleurs reproducteurs doit permettre d’obtenir en moyenne, une plus-value d’environ 220 F par veau commercialisé.

Bovins à viande | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière