Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

Développement folliculaire terminal et kystes folliculaires chez la vache

TOUZE J.L.(1), FABRE S. (1), BELVILLE C.(2), BONTOUX M. (1), DI CLEMENTE N. (2), MONNIAUX D. (1)

(1) INRA, PRC, UMR 6175 INRA/CNRS/Université de Tours/Haras Nationaux, 37380 Nouzilly

(2) INSERM, UMR S-782, 92140 Clamart

INTRODUCTION

Chez la vache, chaque vague de croissance folliculaire terminale se caractérise par l’émergence d’un groupe de follicules de 3 à 5 mm de diamètre, suivie de la sélection d’un follicule qui devient dominant puis régresse par atrésie ou ovule (Fortune, 1994). Dans certains cas, les follicules dominants continuent leur croissance et se transforment en kystes folliculaires qui sont une cause courante d’infertilité, mais dont la physiologie est encore mal connue (Vanholder et al., 2006). L’objectif de ce travail était de rechercher s’il existait, au sein d’une vague folliculaire, des changements fonctionnels précoces précédant la formation de kystes. Pour répondre à cette question, nous avons caractérisé la croissance folliculaire normale et la formation de kystes par une approche échographique, et étudié au cours de ce développement l’évolution des concentrations folliculaires de stéroïdes et de l’Hormone Anti-Müllérienne (AMH), choisis comme marqueurs fonctionnels.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière