Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins à viande | Génétique | Systèmes d’élevage

Un bovin rustique pour valoriser les zones difficiles et les zones humides : l’Aurochs reconstitué

GUINTARD C. (1), MALAVERGNE D. (2)

(1) Ecole nationale vétérinaire de Nantes, Atlanpôle - La Chantrerie, 44307 Nantes cedex 03

(2) Bergerie Nationale - CEZ - Parc du Château, 78120 Rambouillet

INTRODUCTION

Reconstitué à partir de races bovines proches du type primitif (races Corse, Camargue, Higland d’Ecosse, bovins des steppes hongroises, troupeau de combat espagnol.. .), l’Aurochs de Heck est particulièrement rustique. Les phénomènes adaptatifs liés à la remise en liberté de l’Aurochs reconstitué sont d’autant plus nets que les conditions de réintroduction dans le milieu naturel s’éloignent de celles de l’élevage en parc zoologique. Les milieux difficiles d’une façon générale. et les milieux humides en particulier (marais, prairies mouillées ou polders) constituent donc d’excellents terrains d’investigation. L’Aurochs, ou Bos primigenius BOJANUS, 1827 est considéré comme l’ancêtre de l’ensemble des bovins actuels. Disparu de la surface du globe en 1627, ce grand bœuf sauvage a laissé une descendance particulièrement abondante, qui correspond aux différentes races domestiques que nous connaissons. Considérant que la majorité des gènes sauvages de cette espèce disparue se trouvaient dispersés au sein des races bovines, et qu’il serait plus facile pour les rassembler de partir de bovins proches du type primitif, les frères HECK (Docteur Lutz Heck, directeur du zoo de Berlin et son frère Heinz, directeur du zoo de Munich) entreprirent dans les années 1930-40 la reconstitution de I’Aurochs par une série de croisements à rebours.

Bovins à viande | Génétique | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière