Tous les textes des 3R

Élevage des jeunes

Bien-être - Comportement | Ruminants (général)

La relation mère-jeune au cours de la période périnatale chez les ruminants : comparaisons interspécifiques

NOWAK R.

INRA, Laboratoire de Comportement Animal, 37380 Nouzilly

RESUME

Chez les ruminants, le comportement maternel présente immédiatement après la mise bas un certain nombre de traits communs comme la consommation des membranes et des liquides fœtaux (les camélidés font exception), l’intérêt pour le nouveau-né et son nettoyage. Ces soins focalisent l’attention du nouveau-né vers le corps maternel et favorisent le succès des premières prises de colostrum. Après cette phase initiale qui dure quelques heures, les ruminants se subdivisent en deux groupes distincts : les espèces qui cachent leur nouveau-né pendant une durée variable (ex :cerf, chevreuil, caprins, bovins), et ceux dont le petit suit sa mère dès la naissance (ex :renne, ovins). La relation mère-jeune est, par ailleurs, caractérisée par une reconnaissance interindividuelle bien développée. La formation du lien mère-jeune s’effectue géntralement sans problème. Toutefois, dans certaines conditions, le comportement maternel peut, par son absence ou sa sélectivité, devenir un facteur limitant la production.

Bien-être - Comportement | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière